22 avril 2008

Page 6

Les boissons étaient assez abondantes dans cette moitié de l'hémisphère car la culture des céréales de fermentations étaient une des principales activités des paysans de la région sud-amaknaienne . La salle bondée avait pour climat une beuverie folklorique , la plupart des clients déjà effondrés sur ou sous les tables et les derniers debout étaient soit les joueurs invétérés , passionnés du tapis vert et des tours de cartes , soit les bucherons au physique et au foie ultra-résistants , pouvant ingérer des quantités insoupçonnés d'alcools sans tomber dans un coma éthylique profond . Assez souvent , ces nuits d'orages et de débauches s'accompagnaient de bataille spectaculaire entre les différentes personnes encore conscientes . Ce genre de combat était tellement fréquent qu'à partir d'une certaine heure , les patrons de tavernes poussaient leur meubles sur les cotés pour laisser la place nécessaire à un duel de poing . Ce soir-là ne fit pas exception : au sujet d'un roi de cœur malencontreusement trouvé sous une chaise , un joueur avait décidé de corriger ses partenaires de tables à grand coup de taloches dans la face . La seule difficulté était de réussir à toucher le bon adversaire , ce qui entrainait des assaillants dans la mêlée , alors qu'ils n'avaient rien à voir avec toutes ces futilités . Donc , les réjouissances allaient bon train . Alors que déjà trois combattants étaient assommés  , quatre autres se mettaient méchamment sur le coin de la tronche . Un geste malheureux fit valser un des lutteurs sur les dormeurs dans un des recoins de l'auberge . Fiboot , assis sur une poutre sur laquelle il avait jugé bon de se placer au début de la rixe , vit s'écraser le pauvre homme sur les formes couchés derrières les tables . Le bucheron se releva tant bien que mal , et , ne se rendant pas compte qu'il marchait sur les clients qui poussaient des hurlements de douleur , s'avança en direction du centre de la salle pour reprendre son combat . Une forme gigantesque , emmitouflé dans une couverture de voyage , se leva soudainement devant le bucheron . Un poing fermé sortit de l'ombre vint cueillir le pauvre homme au niveau du menton . Le corps de l'homme vola à travers la salle et fit voler en éclat deux chaises avant de s'aplatir sur le mur opposé . Le bucheron s'affala de toute sa hauteur et ne releva pas . Fiboot avait suivis l'action , qui n'avaient que quelques secondes , avec des yeux ronds comme des balles . Il examina la forme qui enleva prestement la couverture de ses épaules : c'était l'ecaflipette , Arisugawa . Dérangée en plein sommeil , elle toisait les trois autres bagarreurs avec des flammes dans les yeux .

Posté par Lunakie à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Page 6

Nouveau commentaire