30 mai 2008

Page 14

La branche se brisa sur le sol. Le craquement n'avait pas finit de résonner que déjà, Arisugawa avait bondit. En un instant, elle fut sur son adversaire, son sabre entamant une danse mortelle autour du xélor. Amazarak avait campé ses pieds sur le sol souple, il raffermit sa prise sur la garde de son épée et opposa sa lame à celle de l'ecaflipette. Tandis que cette dernière tentait de trouver la faille de la défense d'Amazarak, le xélor lui présentait un véritable mur d'acier sur lequel elle n'arrivait pas à trouver l'occasion. Elle esquissa un pas de coté pour feinter mais il fut plus rapide qu'elle. Alors qu'elle prenait un appui stable, Amazarak avait profité de l'occasion pour reculer, se mettant hors de portée. Arisugawa jura et avança dans sa direction en prenant une nouvelle garde. Amazarak prit l'initiative et attaqua. Très rapidement. Arisugawa aperçut le flou du mouvement et elle n'eut que le temps de se jeter en arrière pour ne pas être fauchée. Elle se concentra sur les mains de son rival et accéléra ses mouvements. Amazarak se troubla quelque secondes devant l'attaque. Puis ils reprirent de plus belle leur combat.

A coté du feu de camp, Fiboot et Exdeath avaient fini leur conversation et se régalaient du spectacle que leur offrait leur deux compères. Kheldar, fidèle à son ventre, continuait de retourner le fruit de sa pèche qui grésillait, mais désormais ses yeux étaient attirés par les deux combattants qui se déchainait . Les mouvements calmes et fluides d'Amazarak contrastaient avec le style agressif de la jeune guerrière . Dans le calme de la nuit, les étincelles que projetait la rencontre de leur lame faisaient briller leurs visages en sueur d'une lueur malsaine. Ce simple entrainement n'était pas un combat à mort, mais il était clair qu'aucun des deux ne concéderait la victoire sans donner toute sa puissance dans l'affrontement. Fiboot n'avait d'yeux que pour la magnifique ecaflipette, tout le coté sauvage du duel faisant ressortir le charme félin de cette dernière. Arisugawa n'avait absolument pas conscience de la fascination que son déchainement de puissance déclenchait chez les trois spectateurs. La seule chose qui comptait était de défaire son adversaire. Elle commençait à souffrir du bras droit et ses jambes tremblaient de plus à chaque coup de boutoir que lui portait le xélor en face d'elle. Elle décida de jeter ses dernières forces pour désarmer le combattant qui ne faiblissait pas. Elle attrapa la poignée de son sabre à deux mains et se força à regarder Amazarak dans les yeux. Une courte accalmie révéla à Arisugawa que son adversaire avait les yeux fermés, il semblait combattre ainsi depuis plusieurs minutes déjà. Cette simple constatation provoqua une vague d'indignation chez l'ecaflipette. Son ennemi n'avait pas besoin de voir pour la contrer. Elle arma ses bras, raffermit sa prise et utilisa ses dernières forces pour un bond en avant gigantesque, de tout l'élan de son corps, elle lança un coup de taille d'une envergure qui aurait fauchée cinq hommes. Elle se rattrapa tant bien que mal et se retourna rapidement. Amazarak avait disparu ...

Arisugawa avança, incrédule, vers l'endroit où se trouvait le bretteur. Elle chercha du regard autour d'elle, mais même Exdeath, qui connaissait beaucoup mieux qu'elle son maitre, semblait abasourdi devant cette disparition.

Arisugawa tendit l'oreille. Un bruissement aussi imperceptible qu'un souffle de vent venait de parvenir à elle. Elle se retourna brusquement ...pour constater qu'il n'y avait personne. Elle n'eut que le temps de grimacer devant sa bêtise lorsqu'un bras puissant la désarma, la jetant à terre. Elle sentit le contact frais de l'herbe en même temps que le contact glacé d'une épée sur sa nuque. Elle releva la tète : Amazarak, jouant avec le sabre de la jeune ecaflipette, semblait ravi mais épuisé...

Posté par Lunakie à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Page 14

Nouveau commentaire