27 avril 2008

Page 11

Les trois compagnons partirent donc en direction de la porte Nord de la ville . Le xélor marchait en tête , ses énormes souliers cerclés de métal résonnaient silencieusement à chacune de ses enjambées . Les épaisses semelles de cuir noir le relevaient d'une bonne dizaine de centimètres . Derrière lui , Arisugawa et Fiboot marchaient l'un à coté de l'autre en discutant de leurs vies passés , présentes , et futures . - Cela fait combien que vous arpentez les plaines de ce pays ? demanda Fiboot .- Depuis mon adolescence , en fait ,... [Lire la suite]
Posté par Lunakie à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2008

Page 12

Arisugawa continua son récit tandis qu'ils avançaient , toujours suivant Amazarak .- Dans mon malheur , j'ai eu de la chance . Sur les routes , j'ai vite été recueillie par une bande de troubadours qui m'acceptèrent dans leur caravane , le temps que je puisse me débrouiller . Avec eux , j'appris à me battre , et je découvris que j'avais un véritable don pour cela . Alors ,  j'ai suivis ma route , je suis partie à la rencontre de Maitre , pour apprendre l'art et la manière de me servir d'un épée . Je loue , depuis , mes services... [Lire la suite]
Posté par Lunakie à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2008

Page 13

La nuit était lentement tombée sur la plaine . Les premiers souffles de fraicheurs balayaient la vallée en caressant d'un large geste les blés courbés par le sommeil . Les feuilles sifflaient dans les arbres environnant la petite clairière abritée ou nos compagnons avaient trouvés refuge . Un feu de bois crépitaient dans un coin , tandis que , derrière , assis en tailleur sur une pierre , Amazarak consumait lentement une pipe en plissant les yeux sur l'équipe qui s'affairait devant lui . Ils avaient faits connaissance dans la matinée... [Lire la suite]
Posté par Lunakie à 01:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2008

Page 14

La branche se brisa sur le sol. Le craquement n'avait pas finit de résonner que déjà, Arisugawa avait bondit. En un instant, elle fut sur son adversaire, son sabre entamant une danse mortelle autour du xélor. Amazarak avait campé ses pieds sur le sol souple, il raffermit sa prise sur la garde de son épée et opposa sa lame à celle de l'ecaflipette. Tandis que cette dernière tentait de trouver la faille de la défense d'Amazarak, le xélor lui présentait un véritable mur d'acier sur lequel elle n'arrivait pas à trouver l'occasion. Elle... [Lire la suite]
Posté par Lunakie à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]