26 avril 2008

Page 10

Le lendemain matin , au pied de la statue de Maimane le stabilisateur , protecteur de la ville , les habitants allant ouvrir leurs échoppes avaient la surprise de voir un xélor , appuyé sur une épée bleue géante , qui semblait dormir . La ville s'éveillait lentement de sa torpeur matinale . Quelques flaques d'eau , des morceaux de tuiles ainsi que des panneaux dégondés témoignaient de l'orage qui avait soufflé durant la nuit . Petit à petit , le soleil repris ses droits sur son royaume et acheva de réchauffer la Terre et les cœurs . L'aiguille des heures sur le cadran de l'église avait fait deux fois le tour lorsque se présentèrent deux personnes . La première , de petite taille , portait sur son dos un sac de taille imposante . Des casseroles et des ustensiles divers pendouillaient sur les cotés tandis qu'une épaisse couverture de voyage était serré sur le dessus . Le petit personnage avait , à sa ceinture , une baguette ouvragé , sculpté dans un bois sombre , qui projetait de petites étincelles à chaque pas qu'il faisait . La seconde personne , à l'apparence féline , avait sur ses épaules une longue cape violette déchirée par endroits , un fourreau de cuir pendait dans son dos et elle portait , en bandoulière , une sacoche assez garnie . Ils arrivèrent à la croisée de leurs rues respectives , se dirent bonjour , et s'approchèrent du xélor assoupi .
Fiboot , s'avança prudemment . Le xélor ronflait bruyamment , il ne faisait pas semblant d'être endormi . Fiboot lui tapota sur l'épaule :
- Maitre Amazarak ? questionna t-il . Nous sommes là ... Vous vouliez partir de bonne heure , il faudrait nous dépêcher ...
Le xélor ne réagissait toujours pas , Fiboot le tapota plus fort , avec plus d'insistance .
- Il faut vous réveillez , nous vous attendons ...
Le jeune eniripsa n'obtint pas plus de réponse que la précédente fois , si ce n'est que le xélor grogna pour ronfler un peu plus fort . Arisugawa approcha et s'empara de l'épée par la pointe . Le xélor n'ayant plus de point d'appui , tomba en avant .
Amazarak ouvrit les yeux lorsqu'il sentit que le manche de son épée lui échappait des mains . La première des choses qu'il vit fut le sol se rapprocher à grande vitesse de son crane . Ne prenant pas le temps de réfléchir il ne cria qu'un seul mot :
- FUITE !!!
Il disparut alors pour se retrouver 1 mètre plus loin , cette fois avec les pieds correctement posés et les yeux en pleine action recherchant l'auteur de la mauvaise plaisanterie . Son regard s'adoucit lorsqu'il aperçut Fiboot et Arisugawa qui attendait impatiemment devant lui , l'épée bleue était planté dans une dalle de la place de la cité .
- Décidément  vous êtes de plus en plus intrigante , mademoiselle Arisugawa .
Il s'avança  et , s'emparant de la poignée , sortit la lame du sol et la reposa sur son épaule . Il contempla les deux individus parés des pieds à la tête .
- Alors , vous avez finalement accepté ma proposition ?
- J'ai trop besoin d'argent , répondit Arisugawa , j'ai accepté à la seconde même ou vous avez dit que vous vouliez nous engager . D'ailleurs , en parlant de ça ...
- Vous serez payée , pas d'inquiétude à ce sujet , mais vous , jeune maitre , dit Amazarak en se tournant vers Fiboot , quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez décidé de me suivre ?
- Ben ... Primo , je n'ai pas besoin d'argent , il est donc inutile que je travaille pour le moment , deuxio , je n'ai jamais eu l'occasion de participer à une véritable épopée et puis , il parait qu'on peut faire de ma-gni-fiques rencontres quand on part vers l'inconnu , répondit l' intéressé en souriant .
- Alors , nous pouvons donc y aller . Nous avons rendez-vous à l'entrée nord de la ville .
- Rendez-vous ? Et avec qui ? demanda Arisugawa tandis qu'elle emboitait du xélor partant rapidement .
- Deux personnes , triés sur le volet par moi-même , des talents prometteurs . Un disciple Féca , qui est également le mien , et un disciple Osamodas , qui présente une affinité particulière avec certaines invocations . Le premier se nomme Exdeath . Le second Kheldar .

 

Posté par Lunakie à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Page 10

Nouveau commentaire